(450) 461-2401



  • Miroir direct, miroir indirect ! Mes boutons sensibles... Nouvelle affiche didactique pour aider à lâcher prise

  • Couple-Guide, Couple-Complice,  Tome 1 et 2. Le retour vers l'intérieur et l'Importance des Relations

  • Formation pour élèves! Contrer l'intimidation! Famille-classe au GrandCoeur. Une prévention à la violence verbale et physique.

  • Assistez à nos séances d'information Parent-guide, Parent-complice. Voir Section Calendrier dates et endroits. Contacter nos formateurs!

  • Devenez Formateur Parent-guide, Parent-complice. Transformez votre vie et celle de nombreux parents! Information 450.461.2401

  • Notre Boutique est maintenant ouverte! Profitez de notre offre: aucun frais de livraison 71$ et plus.

  • Les Cours Parent-guide, Parent-complice sont en ligne. Le même enseignement avec des centaines de piste concrètes pour les parents de jeunes enfants et d'adolescents.

  • Je me lève de Bonheur...Un livre pour la nouvelle génération de parents!

  • CD « Je me lève de Bonheur » Écoutez des extraits dans la section vidéos/Mp3. Pour les enfants de 3 à 11 ans.



Chronique

Connaissons-nous vraiment la différence entre punition et conséquence?


Pour lire l'article au complet cliquer en bas sur "DOSSIER COMPLET"


Encadrer et discipliner un enfant est souvent pour les parents d’aujourd’hui un véritable casse-tête ! Plusieurs parents ont de la difficulté à faire la différence entre punition et conséquence.


Le mot conséquence est devenu à la mode. C’est à se demander si on n’a pas fait que remplacer le mot punition par le mot conséquence, et sans nous en rendre compte, nous imposons des punitions en pensant que l’on fait vivre des conséquences. Dans le contenu, rien n’a changé et cela ne sert qu’à déculpabiliser le parent.


Alors que la punition ne sert qu’à faire peur et à rendre l’autre coupable, alors que la conséquence, elle, permet de faire vivre à l’enfant un « inconfort » : une expérience désagréable conséquences de son action négative, sans toutefois le culpabiliser ni l’atteindre dans son estime personnelle et a comme véritable but de le responsabiliser.



Dès que le comportement d’un enfant sort du cadre établi par nos conventions sociales, cela ébranle nos croyances, nos valeurs, nos principes et notre morale. C’est alors qu’un sentiment de peur, de rancœur et de colère monte en nous et la seule réaction que nous avons est de le punir sous prétexte de l’éduquer.


Lorsque nous punissons un enfant en réalité nous voulons mettre le doigt sur sa faute en insistant en le culpabilisant et en lui infligeant une peine, une souffrance pour cette « faute » que l’on associe inconsciemment à un péché, ou à quelque chose de grave que l’on croit dans certains cas comme irréparable, parce que nous l’avions déjà jugé comme fautif, méchant, ayant agi en pleine connaissance de cause ou encore intentionnellement dans le but de faire du mal à son parent. Nous voulons le faire payer pour ce qu’il a fait, nous voulons qu’il ait mal, qu’il souffre pensant qu’il va garder en mémoire cette expérience de vie et que cela va le responsabiliser.


Nous nous disons : « il ne recommencera plus ». Tout ce que nous lui enseignons est la peur et la culpabilité, rien de plus.


Si notre but est vraiment de le responsabiliser pour lui permettre d’apprendre et de comprendre qu’il doit observer un cadre et des règles qui favorisent son bien-être et celui des autres, nous devons sortir du mode réactionnel et répressif de la punition et à la place lui faire vivre les conséquences de ses actes. Une conséquence veut simplement dire la suite naturelle ou logique de quelque chose et cette conséquence est vécue dans l’amour plutôt que dans la peur et n’affecte jamais l’estime personnelle de l’enfant. Le parent guide qui permet à son enfant de vivre les conséquences de ses actes a confiance au raisonnement de son enfant. Il le voit comme un être capable d’être responsable et qui n’a besoin que d’une guidance temporaire


Critères essentiels pour appliquer une conséquence :


-  Doit être en lien avec ce qu’il a fait


-  Nous devons retirer de notre esprit tout jugement sur l’enfant. Avoir un ton ferme et neutre, sans jamais juger, culpabiliser, blâmer, critiquer, moraliser, ironiser


- Le parent ne vit pas de rancœur, de sentiment négatif envers son enfant… ne le voit pas comme méchant…



Dès qu’il manque une de ces conditions, c’est une punition.


Voyons donc ce qu’est une véritable conséquence. Une conséquence est la même chose que nous aurions à subir si nous avions fait la même erreur que notre enfant.


Comme par exemple vous êtes entré quelques minutes dans un café sans avoir cadenassé votre bicyclette et on vous l’a volée. Est-ce que vous vous puniriez pour cela en vous privant de votre auto pendant un mois ? Vous punir de la sorte serait inutile, et n’a aucun lien avec la bicyclette disparue. Voilà un bel exemple d’une punition inconséquente.  La conséquence naturelle serait que vous aurez à vous payer une nouvelle bicyclette. Vous feriez vivre la même expérience à votre enfant qui serait fait volé sa bicyclette à l’école, parce qu’il ne l’aurait pas cadenassé. Cette expérience désagréable est une leçon de vie qu’apprend naturellement un être sensé.


Tout comme nous, les enfants font des erreurs.


Autre exemple : votre enfant a cassé la vitre du voisin en jouant au ballon alors que vous l’aviez averti de ne pas jouer près de cette fenêtre. Tout comme vous auriez à le faire, il doit aller s’excuser chez le voisin (avec votre complicité s’il a trop peur), payer la vitre ou une partie selon son budget et la réparer avec votre aide.  Ceci est une suite logique !


Vous avez dit une parole abaissante à un de vos enfants ou à votre conjointe, vous devez assumer votre responsabilité en vous excusant dès que nous aurez repris la maîtrise de vos émotions et vous reprendre en lui disant une parole élevante.  Nous allons donc imposer les mêmes conséquences à notre enfant s’il a manqué de respect envers son frère ou sa sœur en le blessant verbalement.


Encore d’autres exemples pour nous aider à mieux comprendre la différence entre punition et conséquence :


-        Mon enfant a écrit sur le mur avec des crayons.


Si je ne pense qu’à le punir : je lui dis qu’il n’est pas gentil, le gronde sévèrement et devra se coucher une heure plus tôt. Ce n’est pas une conséquence, car ce n’est pas relié avec l’erreur.



Si je veux le responsabiliser : la conséquence, selon son âge, sera de lui demander de nettoyer  les dégâts avec moi et j’enlèverai les crayons de sa portée jusqu’à ce qu’il ait la maturité de comprendre.


_______________


-        Au retour de l’école, il doit suspendre son manteau à la patère et ranger son cartable dans sa chambre comme convenu, avant de regarder son émission préférée. Lorsque j’arrive à la maison, je vois son manteau et son cartable traîner par terre dans l’entrée et il est déjà à la télé.


Punition : avec colère, je le blâme verbalement et lui interdis de regarder la télé pendant 2 jours.



Conséquence : avec fermeté bienveillante (douceur intérieure), je lui demande de venir ranger son manteau et son cartable immédiatement. Ensuite seulement, il peut retourner à la télé.


_______________


-        Mon jeune de 17 ans a comme règle de remplir la jauge d’essence lorsqu’il rapporte mon auto et il ne l’a pas fait.



Punition : je lui dis qu’il est irresponsable, le boude et lui interdis à l’avenir de prendre mon auto.



Conséquence : Il doit tout de suite retourner à la station d’essence et faire le plein. Si la même situation se répète plusieurs fois je pourrai pendant un certain temps le priver de ma voiture.


Voilà les règles qu’un parent guide et complice responsable établit comme base d’encadrement de ses enfants. Il n’est jamais laxiste (laisse faire) sous prétexte de ne pas les brimer ou à l’inverse n’adopte pas l’attitude d’un dictateur trop rigide. Un parent guide ne voit pas les fautes de ses enfants mais voit plutôt qu’ils font des erreurs et une erreur cela se corrige !



Vous trouverez un mode d’emploi complet dans les cours


Parent-guide, Parent-complice


Une mine d’or pour les parents d’aujourd’hui !


Inscrivez-vous à notre formation en ligne ou en salle.



Une formation sans précédent, qui transformera radicalement votre vie de parent !











AUTEURS


Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron sont pédagogues, auteurs, formateurs de formateurs et spécialistes des relations. Grâce à leur expertise, ils agissent comme conférenciers lors de nombreux colloques et événements à caractère éducatif. Depuis vingt ans, ils transmettent leur enseignement au Québec, au Canada et en Europe. Ils sont coauteurs de sept formations, dont la formation Parent-guide, Parent-complice. WWW.COMMEUNIQUE.COM


Les Formations COMMEUNIQUE INC. Offrent aussi les formations Couple-complice, Famille-guide, Famille-complice (parents-enfants), Famille-classe au GrandCoeur (élèves dans les écoles) aussi des conférences-ateliers pour éducatrices, enseignants, équipes d'entreprises et développement personnel dans plusieurs régions du Québec.


Voir les calendriers des événements sur le site WWW.COMMEUNIQUE.COM


450.461.2401 ou renaudhelene@commeunique.com


Tous droits réservés / Les formations COMMEUNIQUE INC


Les formations COMMEUNIQUE INC.


T. 450.461.2401    renaudhelene@commeunique.com


WWW.COMMEUNIQUE.COM




DOSSIER COMPLET   


Page précédente Retour à l'accueil Haut de la page

Suivez-nous sur Facebook !

facebook
© 2019 CommeUnique. Tous droits réservés. Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution
Partage