(450) 461-2401



  • Miroir direct, miroir indirect ! Mes boutons sensibles... Nouvelle affiche didactique pour aider à lâcher prise

  • Couple-Guide, Couple-Complice,  Tome 1 et 2. Le retour vers l'intérieur et l'Importance des Relations

  • Formation pour élèves! Contrer l'intimidation! Famille-classe au GrandCoeur. Une prévention à la violence verbale et physique.

  • Formation Parents-enfants. Développer votre estime personnelle et celle de vos enfants ! Pour se rapprocher et être épanouis !

  • Assistez à nos séances d'information Parent-guide, Parent-complice. Voir Section Calendrier dates et endroits. Contacter nos formateurs!

  • Devenez Formateur Parent-guide, Parent-complice EN DÉCEMBRE. Transformez votre vie et celle de nombreux parents!

  • Notre Boutique est maintenant ouverte! Profitez de notre offre: aucun frais de livraison 71$ et plus.

  • Les Cours Parent-guide, Parent-complice sont en ligne. Le même enseignement avec des centaines de piste concrètes pour les parents de jeunes enfants et d'adolescents.

  • Je me lève de Bonheur...Un livre pour la nouvelle génération de parents!

  • Inscrivez-vous à notre nouvelle formation
    Parents-enfants -Développer l'Estime de Nous

  • CD « Je me lève de Bonheur » Écoutez des extraits dans la section vidéos/Mp3. Pour les enfants de 3 à 11 ans.



Questions et réponses

Il fait des colères pour tout et pour rien ?


J'ai un enfant de 4 ans et demi, qui a tendance à être colérique. Il fait des colères pour tout et pour rien; souvent même vraiment pour des pacotilles. Je ne sais plus comment agir avec lui. Parfois je suis calme et réconfortante, parfois je suis impatiente et exaspérée. Dans ce deuxième cas, sa colère devient encore plus grande et je n'arrive plus à le contrôler. Je ne sais vraiment plus comment agir avec lui.

Il n'est pas toujours facile de savoir comment intervenir lorsque notre enfant fait des crises qui souvent le mettent tellement hors de lui, que nous n'arrivons plus à nous faire entendre de lui et à le calmer assez pour régler le conflit. De toute évidence vous avez constaté que lorsque vous adoptez des attitudes d'impatience et d'exaspération, vous êtes inefficaces et même amplifiez sa réaction. Remarquez les moments où il a tendance à faire ses colères. Souvent un enfant de cet âge va agir ainsi et être inconsolable lorsqu'il est fatigué et manque de sommeil. La meilleure attitude à ce moment, est de le prendre dans vos bras et de bien le serrer contre vous en vous balançant de gauche à droite, comme pour le bercer, en lui parlant doucement. Ainsi il peut se sentir réconforté, se consoler donc se calmer. L'impatience du parent ne règle rien. Au contraire il amplifie le comportement de l'enfant. Les enfants qui manquent de la compassion du parent à ces moments deviennent soit de plus en plus sensibles et colériques parce qu'ils sont découragés ou frustrés de ne pas avoir le support compatissant de l'adulte, soit ils souffrent en silence et accumulent des manques affectifs qui vont se manifester par d'autres comportements dérangeants. Si votre enfant fait des colères pour attirer votre attention ou pour tenter d'obtenir ce qu'il veut, demandez-lui d'aller dans sa chambre ou laissez-le faire sa colère sans vous laisser impressionner. Ne le regardez pas et faites comme si vous ne le voyiez pas; il réalisera que ce moyen n'est pas efficace(ne vous atteint pas) et cessera ses colères. Voici d'autres moyens pour régler le problème à la source, nous allons d'abord voir ce qui cause les colères des enfants. Puisque nous n'avons pas beaucoup d'information sur votre fils et votre façon globale de jouer votre rôle de parent, nous allons aussi vous donner des repères pour d'abord identifier le type d'enfant que vous avez et le type de parent que vous êtes et des solutions très aidantes pour régler votre difficulté . Voyons d'abord ce qui cause les colères chez les enfants: À chaque fois que l’enfant se sent brimé face à quelque chose, il vit une frustration, qui se transforme souvent en colère. Soit qu’il soit déçu et frustré par une incapacité à satisfaire un de ses désirs auquel il croit avoir droit, soit qu’il soit frustré par rapport à un besoin non comblé, comme un manque d’écoute véritable face à ce qu’il vit ou soit qu’il vive une situation qu’il juge injuste envers lui. Selon le type d’enfant que j’ai, cette colère va se vivre ou s’exprimer d’une façon différente: - Chez l’enfant extraverti, fonceur ou qui a un tempérament de leader, lorsqu’il vit une surcharge d’émotion, il la déverse rapidement à l’extérieur de lui, sa réaction est spontanée. - Chez l’enfant intraverti, au tempérament plus posé, sa colère va se déverser à l’intérieur de lui et après une accumulation refoulée pendant un certain temps, elle explosera à l’intérieur de lui causant des maladies et tensions nerveuses ou à l’extérieur de lui tel un volcan, à des moments parfois inopportuns. Selon le type de parent qu’a l’enfant, il vivra des colères face à des frustrations différentes: S’il a un parent autoritaire(manque de complicité): il a trop de limites, est trop brimé et trop contrôlé; il vit donc beaucoup de tensions et de frustrations. S’il a un parent permissif(manque de fermeté): l'enfant prend le contrôle sur son parent. Recherchant cette fermeté, il vit des frustrations et cherche à manipuler le parent en faisant des colères pour obtenir ce qu'il veut(il n’est pas méchant... il a besoin de fermeté, d'encadrement bienveillant), SOLUTIONS SELON LE CAS: - S’il a trop de limites, diminuez vos demandes, pendant un certain temps et soyez plus complice: le sécuriser, voir le beau en lui, le soutenir, le comprendre, l'épauler, l'accepter, lui confirmer toutes les attentions bienveillantes que j'ai envers lui. - Si vous manquez de fermeté et de constance, soyez plus ferme, constante et conséquente face à vos demandes… Avoir moins de demandes, mais les faire observer. Voici ce que vous pouvez faire lorsque vous avez un enfant qui a tendance à être souvent colérique: 1)Permettez-lui d'exprimer sa colère sans blâmer, critiquer et moraliser 2) Mettez des mots sur ce que vit votre enfant(parent-complice). Ex: « Tu es déçu… ou frustré » ou « Tu as beaucoup de peine parce que... ». Déjà, quand le parent nomme le sentiment, plusieurs enfants colériques démontrent plus de contrôle face à l'expression de leur colère. En effet se sentant compris, ils n'ont plus besoin de prouver à leurs parents, l'intensité de leur peine ou frustration et ils pourront éventuellement l'exprimer eux-mêmes avec des mots, s'ils se sentent ainsi écoutés et compris. Le parent laisse l’enfant exprimer sa colère, pour qu’il puisse s’en dégager. Le piège, c’est de se laisser impressionner par ses colères et par culpabilité, de lever l’interdiction ou l’obligation à… 3) Dites à votre enfant les limites de son expression(parent-guide). Ex: « Tu peux te fâcher et pleurer, mais je n'accepte pas que tu lances des objets ou me tapes à cause de.…. tel danger ou telle nuisance… ». 4) Orientez votre enfant en lui montrant d'autres moyens d'exprimer ses colères. Ex: « Quand tu es en colère, tu peux me dire ce que tu vis ou te retirer dans ta chambre pour te calmer ». 5) Soyez un modèle; exprimez vos colères d'une façon respectueuse, sans réagir en criant et en étant agressive. Note: si votre enfant a un tempérament explosif, privilégiez des activités physiques, où il peut vider son trop plein d’énergie. Et n'oubliez surtout pas de le valoriser et de remarquer sa progression, lorsqu'il a réussi à se contenir et à exprimer sa frustration d'une façon adéquate. Hélène Renaud



< Retour
Page précédente Retour à l'accueil Haut de la page

Suivez-nous sur Facebook !

facebook
© 2019 CommeUnique. Tous droits réservés. Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution
Partage