(450) 461-2401



  • Miroir direct, miroir indirect ! Mes boutons sensibles... Nouvelle affiche didactique pour aider à lâcher prise

  • Couple-Guide, Couple-Complice,  Tome 1 et 2. Le retour vers l'intérieur et l'Importance des Relations

  • Formation pour élèves! Contrer l'intimidation! Famille-classe au GrandCoeur. Une prévention à la violence verbale et physique.

  • Formation Parents-enfants. Développer votre estime personnelle et celle de vos enfants ! Pour se rapprocher et être épanouis !

  • Assistez à nos séances d'information Parent-guide, Parent-complice. Voir Section Calendrier dates et endroits. Contacter nos formateurs!

  • Devenez Formateur Parent-guide, Parent-complice EN DÉCEMBRE. Transformez votre vie et celle de nombreux parents!

  • Notre Boutique est maintenant ouverte! Profitez de notre offre: aucun frais de livraison 71$ et plus.

  • Les Cours Parent-guide, Parent-complice sont en ligne. Le même enseignement avec des centaines de piste concrètes pour les parents de jeunes enfants et d'adolescents.

  • Je me lève de Bonheur...Un livre pour la nouvelle génération de parents!

  • Inscrivez-vous à notre nouvelle formation
    Parents-enfants -Développer l'Estime de Nous

  • CD « Je me lève de Bonheur » Écoutez des extraits dans la section vidéos/Mp3. Pour les enfants de 3 à 11 ans.



Chronique

Mon enfant me parle en pleurnichant


Pour lire l'article au complet cliquer en bas sur "DOSSIER COMPLET"


Le parent guide et complice est un être qui vit dans le présent. Il est conscient que lui et ses enfants sont soutenus par l’amour. Il ne pense pas et n’agit pas en fonction du passé ou du futur. Il est calme et à l’intérieur de lui il sait que tous les problèmes ont une solution. Ses interventions sont aimantes et garantes d’un futur aimant. Il est complice tout en établissant un encadrement. Il évite de réagir; il agit afin de sortir des situations conflictuelles vécues avec ses enfants.


Les automatismes négatifs des parents autoritaires et permissifs par rapport aux comportements dérangeants de leurs enfants se déclenchent en fonction des peurs occasionnées par leur passé (fausses croyances, théories, morales, principes limités). Leurs attentes sont en fonction d’un idéal qu’ils aimeraient vivre dans le futur. Le lâcher-prise est en fonction d’une décision « maintenant » dans le présent, de ne pas attaquer, de sortir du réactionnel et d’entrer dans le relationnel pour ainsi régler les situations problématiques d’une façon permanente. La solution : agir plutôt que réagir.


Voici un exemple à partir du cas suivant: mon enfant Mathieu parle souvent en lyrant et en pleurnichant et cela m’exaspère.


J’évite le réactionnel : normalement par automatisme, je lui dirais : « Arrête de pleurnicher! Eh que t’es braillard ! T’es fatigant! T’es bébé! »


À la place, je regarde la situation comme si c’était un autre parent qui la vivait et j’applique moi-même les pistes que je lui conseillerais :


Au lieu de gâcher notre relation, je la renforce par le rapprochement occasionné par mon ouverture, ma compassion et ma compréhension.


Parce que j’aime Mathieu, je fais des Actions Aidantes Aimantes.


Je refuse de dramatiser. Je fais le choix d’entrer dans le relationnel. Je fais un recul, j’élève mon niveau de conscience jusqu’à ma raison et je refuse d’attaquer pour conserver ma paix : si je ne suis pas dans le calme intérieur, aucune résolution aimante ne pourra venir à moi.


Je me pose cette question d’une façon honnête : « Est-ce que dans la même forme (façon de faire) ou dans une forme différente, je suis pareil à lui? » Je prends un temps d’arrêt, je m’observe et je prends conscience que moi aussi il m’arrive de m’exprimer en victime, de me plaindre : mon salaire injuste, mon conjoint qui ne me comprend pas, mes enfants qui ne m’écoutent pas, le gouvernement corrompu, mes conditions de travail exigeantes (même forme). Réalisant que je me comporte de manière identique à mon enfant, cela me permet d’arrêter de le juger, d’être arrogant envers lui et de le percevoir comme méchant. Je deviens conciliant et j’arrive à entrer dans le mode action.


M’éloignant ainsi du négatif, je mets l’accent sur ce qui est aimant, ce qui nous rend plus heureux et nous sort tous les deux de notre victimisation.


Je réalise qu’il est possible que Mathieu ne sache pas comment traduire autrement ce qu’il vit et que c’est la seule façon qu’il connaît pour exprimer ses souffrances ou faire des demandes.


Je m’arrête à sa difficulté plutôt qu’aux mots ou à l’attitude qu’il emploie pour s’exprimer lorsqu'il me dit : « Tu ne veux jamais! T’es méchant! Tu ne m’écoutes pas… » Je ne le prends pas personnel..


Je prends consciemment du recul pour ne pas me laisser emporter par mes émotions. Ainsi, je m’enseigne que je peux les maîtriser et j’enseigne à mon enfant que cela est possible : que lui aussi puisse le faire.


J’observe ma pensée en faisant confiance à Mathieu et le sachant capable d’exprimer correctement ce qu’il vit, tout en nourrissant son besoin de sécurité par la douceur et l’absence de jugements sur lui et je nourris aussi son besoin de compassion en reconnaissant ce qu’il vit.


Je l’encadre en étant ferme et constant, sans aucune dureté.


Je m’encadre aussi en lui présentant un modèle d’une personne responsable qui ne s’exprime plus en victime.


Par exemple, s’il parle en pleurnichant, je lui fais répéter correctement ce qu’il dit.


Chaque fois qu’il fait un effort, si minime soit-il, je le reconnais, puis je gratifie Mathieu avec honnêteté et enthousiasme, par exemple: « Merci, j’apprécie tes efforts. J’aime échanger, partager et parler avec toi », etc.


Je prends un temps d’arrêt pour réaliser que je maîtrise maintenant le lâcher-prise, l’affirmation respectueuse de moi-même, l’écoute, la douceur, la fermeté, la confiance en Moi et en l’Autre et la gratitude : des qualités que je peux donc transmettre à Mathieu. Voilà ce que je me suis appris et c’est « maintenant » ce que j’enseigne à mon enfant par le nouveau modèle que je lui présente.


Je reconnais la grandeur de ce que je peux m’apporter et apporter à mon enfant.


Tous droits réservés/ Les formations COMMEUNIQUE INC.


Pour développer ces manières d'être aimantes, inscrivez-vous au Cours "Parent-guide, Parent-complice"


Un nouveau concept, une nouvelle approche!


Une formation qui révolutionnera définitivement votre vie de parent!


Grâce à nos cours, ateliers et formations, de nombreux parents, enfants, familles, enseignants, et éducatrices en milieu scolaire et garderies se sont littéralement transformés depuis plus de 20 ans. Les témoignages sont renversants! Il ne s’agit plus de théories, mais d’applications concrètes qui atteignent les objectifs escomptés. Les résultats en témoignent!


Témoignages


« Je suis intervenant social. C’est le contenu de ce cours qui aurait dû m’être enseigné à l’Université. Ce cours aura également changé ma façon d’intervenir auprès des familles que je rencontre. J’ai adoré les rencontres, c’est tellement enrichissant ». Sébastien Larrivée, travailleur social


« Le cours suivi l'automne dernier a changé ma vie... J'ai vraiment du plaisir avec mes enfants et je songe même à en avoir d'autres. Maintenant je suis consciente de l'impact que j'ai sur mes enfants et je ne prends pas cette responsabilité à la légère. J'aimerais que tout le monde puisse suivre vos cours. Merci beaucoup ». Josée Chouinard, représentante


« J'ai suivi votre formation en compagnie de mon conjoint. Grâce à vous j'ai appris à être mère. J'adore mes enfants et je sais maintenant comment leur montrer concrètement dans le quotidien. C'est avec beaucoup d'émotion et de gratitude que je vous dis merci mille fois ». Caroline Dontigny, maman à la maison.


Voyez aussi les témoignages de nombreux intervenants sur notre site dans la section "Témoignages"





DOSSIER COMPLET   


Page précédente Retour à l'accueil Haut de la page

Suivez-nous sur Facebook !

facebook
© 2017 CommeUnique. Tous droits réservés. Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution
Partage