450 461-2401

(450) 461-2401



  • Miroir direct, miroir indirect ! Mes boutons sensibles... Nouvelle affiche didactique pour aider à lâcher prise

  • Couple-Guide, Couple-Complice,  Tome 1 et 2. Le retour vers l'intérieur et l'Importance des Relations

  • Formation pour élèves! Contrer l'intimidation! Famille-classe au GrandCoeur. Une prévention à la violence verbale et physique.

  • Assistez à nos séances d'information Parent-guide, Parent-complice. Voir Section Calendrier dates et endroits. Contacter nos formateurs!

  • Devenez Formateur Parent-guide, Parent-complice. Transformez votre vie et celle de nombreux parents! Information 450.461.2401

  • Notre Boutique est maintenant ouverte! Profitez de notre offre: aucun frais de livraison 71$ et plus.

  • Les Cours Parent-guide, Parent-complice sont en ligne. Le même enseignement avec des centaines de piste concrètes pour les parents de jeunes enfants et d'adolescents.

  • Je me lève de Bonheur...Un livre pour la nouvelle génération de parents!

  • CD « Je me lève de Bonheur » Écoutez des extraits dans la section vidéos/Mp3. Pour les enfants de 3 à 11 ans.



Chronique

Mon enfant manque de confiance en lui et d'estime personnelle


Pour lire l'article au complet cliquer en bas sur "DOSSIER COMPLET"


À la recherche de solutions imminentes, plusieurs parents et intervenants assistent à nos ateliers et nous consultent avec les meilleures intentions du monde afin d’aider les enfants à s’épanouir et à dépasser leurs difficultés. Observons ensemble la difficulté des parents de Jacob, qui souhaitent que leur fils acquière une saine confiance en lui.


Les parents de Jacob sont inquiets pour leur enfant qui semble manquer de confiance en lui et d’estime personnelle.


Michel le papa troublé par le caractère introverti et la timidité de son fils, exerce de la pression sur lui en lui faisant souvent la morale. Il lui dit: « Il faut avoir confiance en soi et arrêter d’avoir peur. Ne sois pas aussi timide, prends ta place.» Vanessa sa maman au contraire, le surprotège de peur qu’il se sente inférieur (ce qu’inconsciemment elle vit elle-même) et le survalorise en le complimentant exagérément.



Par quoi?... Par où commencer?... Par Soi-même.


La plupart du temps, nos problèmes ne se règlent pas parce que nous tentons de les résoudre à l’extérieur de nous alors que tout ce que nous percevons à l’extérieur n’est que le reflet de notre état intérieur. C’est donc en nous, à la source, que nous devons travailler.



Michel aimerait que son fils développe sa confiance en lui. Pourtant, ce que Michel projette sur son fils est sa non-confiance en celui-ci.  Il a peur pour Jacob et lui demande de ne plus avoir peur et d’avoir confiance. Il est primordial de réaliser cette incohérence sans se juger.


De mes pensées découlent mes émotions et ma communication verbale et non verbale. Mes pensées (même inconscientes) dictent aussi mes actions.



En entretenant dans mon esprit la croyance que mon fils manque de confiance et d’estime, je lui transmets ma croyance en ce manque et cette non-confiance alimente cette croyance chez Jacob. En n’étant pas accueilli dans son ressenti, la peur de Jacob grandit, en plus du sentiment de ne pas être adéquat dans sa manière de vivre ses expériences et de les ressentir. Je lui envoie aussi comme message qu’il ne peut pas se fier à son ressenti, sa petite voix intérieure, que ses émotions sont erronées et absurdes alors que pour lui, elles sont bien réelles. Comment Jacob peut-il développer sa confiance si le message que je lui envoie est qu’il ne peut pas se fier à lui-même, qu’il devrait être autrement? La même chose se produit chez la maman de Jacob qui lui communique aussi ses peurs en le surprotégeant. Elle l’enferme dans sa non-confiance en l’empêchant de vivre des expériences qui pourraient lui permettre de développer sa résilience, sa force de caractère et son courage. En le surprotégeant de peur qu’il se sente inférieur, elle lui communique qu’il l’est, qu’il n’a pas tout ce qu’il faut pour faire face à ses difficultés et qu’il a besoin d’elle, car il ne peut y arriver de lui-même. Inconsciemment, en surprotégeant son fils, c’est elle-même qu’elle tente de protéger : se protéger des émotions désagréables auxquelles elle serait confrontée si son enfant vivait un échec. Nous interférons constamment dans les expériences de nos enfants en croyant savoir ce qui est bon pour eux. Nous les emprisonnons dans nos attentes et idéaux ce qui les empêche de nous dévoiler leur vraie nature. Et si nous partions réellement à la rencontre de nos enfants, de Jacob, Alice, Jérémie…qui pourraient nous surprendre et se dépasser n’étant plus enchaînés par nos peurs et nos attentes? Et si aimer véritablement nos enfants, c’était de les libérer de notre ego (nos peurs), de notre désir de perfection qui nous conforterait dans le nôtre?



À la lumière de ces prises de conscience, comment accompagner Jacob vers le développement de sa confiance et de son estime personnelle? Ne plus avoir peur, c’est aimer. C’est accepter ce qui est sans tenter de le modifier. C’est accueillir pleinement l’autre et l’accompagner dans son cheminement à lui. Ce que je devrais faire comme parent :...  lire la suite dans le document... cliquez sur "DOSSIER COMPLET"




DOSSIER COMPLET   


Page précédente Retour à l'accueil Haut de la page

Suivez-nous sur Facebook !

facebook
© 2020 CommeUnique. Tous droits réservés. Conception et réalisation du site Internet par Vortex Solution
Partage